Une polypill anti-HTA


Les médias anglophones avaient surnommé polypill le comprimé unique censé traiter plusieurs facteurs de risque cardiovasculaire d’un seul coup. Ces projets, conçus pour éviter la...

Les médias anglophones avaient surnommé polypill le comprimé unique censé traiter plusieurs facteurs de risque cardiovasculaire d’un seul coup. Ces projets, conçus pour éviter la mauvaise observance de plusieurs traitements, n’ont pas entièrement disparu. Ainsi un comprimé comportant trois antihypertenseurs (telmisartan, amlodipine et chlorthalidone) vient de faire l’objet d’une étude clinique chez 700 patients, d’âge moyen 56 ans, hypertendus. Parmi ceux qui ont pris le comprimé, dits triple pill, 70 % sont parvenus à la maîtrise de leur tension artérielle après six mois de traitement, contre 55 % des sujets qui recevaient le traitement antihypertenseur standard habituel prescrit par leur médecin traitant. La triple pill n’a pas entraîné d’effets indésirables particuliers. Cet essai s’est déroulé en Australie et a été présenté à la mi-mars au congrès annuel de l’American College of Cardiology à Orlando (Floride) par le Dr Ruth Webster (George Institute for Global Health, University of New South Wales, Sydney), qui a conclu sur l’efficacité et la sécurité d’un tel traitement. La maîtrise de la tension artérielle avec une seule pilule chez 70 % des patients est un grand progrès, selon la spécialiste australienne. La polyprescription n’est pas habituelle dans l’HTA…

 

Y.-M. D.

 

Référence :
[1] https://francais.medscape.com/voirarticle/3604007