Un espoir pour le cancer du poumon


Selon une étude de l’Institut d’immunothérapie du cancer, Johns Hopkins University (Dr Julie Bramer et coll.), le nivolumab (Opdivo®, Bristol-Myers Squibb) offre un espoir pour prolonger la survie des patients ayant ...

Selon une étude de l’Institut d’immunothérapie du cancer, Johns Hopkins University (Dr Julie Bramer et coll.), le nivolumab (Opdivo®, Bristol-Myers Squibb) offre un espoir pour prolonger la survie des patients ayant un cancer du poumon non à petites cellules avancé, selon une communication au congrès de l’American Association for Cancer
Research à Washington : si seulement quelque 5 % des patients ayant ce type de cancer survivent 5 ans ou plus, cette proportion a été de 16 % avec Opdivo®. Selon l’équipe de Johns Hopkins c’est la première fois qu’est rapportée une survie à long terme de ces patients. Ces données préliminaires mettent en lumière l’intérêt de l’immunothérapie en oncologie, qui peut améliorer une réaction immunitaire d’un patient contre son cancer. Opdivo® agit en bloquant l’activité de la protéine PD-1, ce qui permet une réaction immunitaire positive contre les cellules tumorales. Les patients ayant un taux élevé de PD-1 semblent en bénéficier davantage. Le nivolumab. qui est également agréé pour le mélanome, les cancers ORL, le lymphome de Hodgkin, le cancer du rein et de la vessie.