Monitoring des biothérapies et économie de santé


Theradiag, expert en diagnostic et théranostic signale qu’une revue d’études pharmaco économiques publiée dans le Journal of Gastroenterology montre que ...

Theradiag, expert en diagnostic et théranostic signale qu’une revue d’études pharmaco-économiques publiée dans le Journal of Gastroenterology montre que le suivi biologique des biothérapies (sa spécialité) des maladies inflammatoires réduit le coût du traitement par biothérapies de 28 à 34 %. Cette revue menée par le Pr Laurent Peyrin Biroulet (CHU de Nancy) a porté sur les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin et la polyarthrite rhumatoïde, chez des patients en échappement ou en rémission. « Cette étude vient renforcer l’étude pharmaco-économique d’octobre 2014 qui démontrait que le monitoring des biothérapies permet jusqu’à 25 % d’économie de coût de traitement de la maladie de Crohn chez les patients résistants en échec secondaire de traitement par infliximab, soit une économie potentielle de 130 millions d’euros sur 5 ans », dit le Pr Gérard Tobelem, président du Conseil d’administration de Theradiag.