Allergie à la viande et morsure de tique


Une étude présentée par le National Institute of Allergy and Infectious Diseases (NIAID), l’une des agences sanitaires des NIH américains, rapporte un cas insolite d’allergie humaine à la viande dont l’origine serait ...

Une étude présentée par le National Institute of Allergy and Infectious Diseases (NIAID), l’une des agences sanitaires des NIH américains, rapporte un cas insolite d’allergie humaine à la viande dont l’origine serait en rapport avec une morsure de tique ultérieure. L’examen de 70 patients ayant fait des épisodes d’anaphylaxie après consommation de viande a confirmé que ceux-ci avaient une hyperréaction à l’alpha-gal, molécule glucidique de la viande rouge. La plupart des allergies alimentaires se manifestent dans la demi-heure de l’ingestion : ici les symptômes sont apparus entre 3 et 6 h après consommation de viande, selon le NIAID. L’allergie à l’alpha-gal a été confirmée chez six des sujets de l’étude. Des études antérieures ont suggéré que la morsure d’une tique autochtone du sud et du centre des USA, dite Lone Star, pouvait favoriser ce type d’allergie. Les six patients ont confirmé qu’ils avaient subi des morsures de tique. Pour le Dr Anthony Fauci, directeur du NIAID, l’allergie à l’alpha-gal est une raison de plus de se protéger des morsures de tiques.

 

Y.-M. D.
Référence : [1] https://newsinhealth.nih.gov/2018/02/unexplained-cases-allergic-reaction...